boissons vietnamiennes

15/06/16

Le thé est une institution au Vietnam. À la version fermentée (thé noir), on préfère l’infusion à base de feuilles torréfiées juste après la cueillette (thé vert). Marque d’hospitalité, le service du thé fait l’objet d’un ballet de vaisselle. La théière est bourrée de feuilles copieusement arrosées d’eau bouillante, vidée de cette première infusion trop amère et de nouveau remplie pour alimenter des tasses de la taille d’un dé à coudre. Il existe aussi des thés parfumés à l’artichaut ou aux fleurs.

La bière pression (bia hoi) est un breuvage très populaire, servi en chopes d’un demi-litre dans des établissements spécialisés, livrés chaque matin de la boisson brassée la nuit. Ils servent aussi parfois quelques plats, et toujours les satellites prisés des amateurs: cacahuètes (dau phong), nems, grillades d’ailes de poulet (canh ga chien) ou de seiches (muc kho), fines tranches de viande de chien froide (thit cho).

Le fermentation du riz glutineux donne le ruou, un vin trouble don’t la saveur rappelle le saké japonais. Les amateurs prétendent qu’un verre d’alcool de riz à jeun est le moyen le plus sain de commencer la journée.

Rate this post

Categories similaires

Copyright © 2002 - 2015. All Rights Reserved by Voyage Vietnam
Yahoo Support Skype Support
Hotline : 0084-989783680
Support en ligne RDV téléphonique gratuit Devis sur mesure