Papiers et estampes Vietnam

27/06/16

Le papier sert à mille usages. Les colporteurs de jouets et marionnettes en papier, confectionnées pour les enfants à l’occasion de la fête de la Mi-Automne, se font rares de nos jours, mais, sur tous les marchés du pays, on continue à vendre les objets d’offrande, destinés à être brûlés pour accompagner le défunt lors de ses funérailles. Pièces de monnaie et billets de banque (les reproductions de billets verts sont bien plus prisées qua celles des dongs), vêtements d’aujourd’hui ou d’autrefois, moyens de locomotion et même articles d’électroménager, tout est reproduit dans le papier. Le papier traditionnel est fabriqué à partir de l’écorce d’une plante grimpante de la Moyenne Région. Après avoir mariné dans un bain de chaux, celle-ci est cuite plusieurs jours dans de grandes cuves en fonte. Retrempée à l’eau de chaux, la pulpe obtenue est pilonnée et mélangée à de la colle végétale. Le séchage est effectué sur des tamis en en bambou. Les feuilles obtenues sont très souples et hydrophiles.

Au service de l’écrit, le papier est son principal support et servit tôt à sa reproduction. Ainsi l’estampage permet-il de reproduire le texte d’une stèle, par application d’une feuille de papier humide. Encrée sur toute la surface, elle fournit une copie négative du support: creux en clair, reliefs en sombre.

Certaines pagodes conservent encore dans leurs bibliothèques les planches en bois sculpté qui servaient à reproduire les ouvrages par xylographie. De cette technique, ancêtre de l’imprimerie, découle celle de l’estampe don’t le village de Dong Ho s’est fait une spécialité. Chaque image est réalisée avec un jeu de planches à imprimer, chacune étant taillée pour l’application d’une couleur, toujours d’origine naturelle: le jaune est tiré du sophora, le bleu de l’indigo, le vert du cuivre, le rouge du bois de sapan, et le noir des cendres de feuilles de bambou. Couleur par couleur, l’estampe prend forme jusqu’à l’impression du dernier bloc où sont taillés les cernes du dessin. À Dong Ho, on utilise un papier spécial, dont la surface est enduite d’un mélange de colle et de poudre de coquillage, appelé diep, qui lui confère un aspect nacré.

Rate this post

Categories similaires

Copyright © 2002 - 2015. All Rights Reserved by Agence de voyage au Vietnam pas cher
Yahoo Support Skype Support
Hotline : 0084-989783680
Support en ligne RDV téléphonique gratuit Devis sur mesure