Un système politique bicéphale

01/07/16

Depuis la mort de Ho Chi Minh en 1969, une direction collégiale, censée représenter les grands équilibres géographiques et politiques, gouverne le pays. Le président de la République ne dispose pas de pouvoir réel. Celui-ci est partagé entre le secrétaire général du parti communiste et le Premier ministre.

En 2006, le Xe congrès du parti communiste vietnamien a reconduit la politique de libéralisation de l’économie et renouvelle progressivement les membres du gouvernement au profit d’une classe politique plus jeune. Le XIe congrès, en 2011, a fait un pas de plus dans le sens de la libéralisation en autorisant la privatisation des moyens de production. Il a été suivi de remaniements à la tête du pays: en juillet 2011, Truong Tan Sang a succédé à Nguyen Minh Triet à la présidence de la République tandis que Nguyen Tan Dung a été reconduit à la tête du gouvernement (il occupe le poste de Premier ministre depuis 2006). Ancien président de l’Assemblée nationale (2006-2011), Nguyen Phu Trong a été élu secrétaire général du parti communiste en janvier 2011.

Placée au coeur du système, l’Assemblée nationale exerce un contrôle théorique sur l’État (présidence, gouvernement, parquet et Cour populaire suprême). La plupart de ses membres sont des hauts fonctionnaires, mais la présence accrue des acteurs économiques depuis la promulgation de la Constitution de 1992 dénote un souci d’ouverture à la société civile. Dans la réalité cependant, c’est le gouvernement qui détient le pouvoir exécutif et l’exerce par décrets. À tous les échelons administratifs, l’Assemblée est représentée par des conseils populaires (organes législatif), qui élisent des comités populaires jouant le rôle d’exécutif local. La rivalité entre ces deux institutions entrave, de façon récurrente, les prises de décision.

En 2013, le gouvernement a lancé une consultation publique en vue d’un possible remaniement de la Constitution de 1992. Les droits de l’homme et les devoirs du citoyen, le rôle prééminent de l’État dans l’économie, les libertés de religion et d’expression, le multipartisme pourraient fournir le sujet à de nouveaux amendements.

Rate this post

Categories similaires

Copyright © 2002 - 2015. All Rights Reserved by Agence de voyage au Vietnam pas cher
Yahoo Support Skype Support
Hotline : 0084-989783680
Support en ligne RDV téléphonique gratuit Devis sur mesure